La pyramide de Mykérinos


La pyramide de Mykérinos



La pyramide de Mykérinos , fils de Khéphren, est beaucoup plus petite que celles de ses prédécesseurs. Ce pharaon mourut avant que son complexe funéraire fût achevé et des parties en ont été complétées par son fils Chepseskaf (vers 2508-2500 av. J.-C.).


I Mesures

Elle est haute de 62,2 mètres aujourd'hui (73 mètres d'origine) et le côté de sa base est de 108 mètres pour une pente de 51°. Cette pyramide comportait un parement de granit rose d'Assouan qui constituait une merveille et une prouesse. Tout le matériau qu'il a nécessité fut acheminé par navires de transport sur une distance de quelque 700 kilomètres.

II Temple funéraire

On a retrouvé dans le temple funéraire de Mykérinos de très beaux groupes montrant le roi à côté de la reine ou d'une déesse et d'une personnification de nome (province).
De l'entrée, qui se trouve au nord, un couloir descendant conduit à la chambre sépulcrale, où l'archéologue Howard Vyse découvra, en 1837, un sarcophage qui devait contenir la momie de Mykérinos, magnifique cuve en basalte ornée d'un décor en «façade de palais», et un cercueil anthropomorphe en bois, inscrit au cartouche de Pharaon. Cependant en 1838, le bâteau chargé de convoyer le sarcophage vers l'Angleterre (pour le British Museum) a sombré le long des côtes ibériques : malgré de multiples recherches, l'épave n'a jamais pu être localisée.


III Légendes

Maintes légendes circulaient sur le compte de Mykérinos. Hérodote prétend que le destin s'acharna sur ce roi, pourtant juste et populaire. Il perdit sa fille unique et, très affligé par sa mort, la fit ensevelir dans une statue de vache en bois couvert d'or. Hérodote nous donne aussi une autre version, selon laquelle Mykérinos posséda sa fille, dont il était amoureux : celle-ci, désespérée, se pendit et le roi la fit ensevelir dans ce cercueil en forme de vache.

IV La triade

Dans le temple d'accueil de Mykérinos à Gizeh, on a retrouvé de nombreuses triades en schiste vert représentant le roi entouré de la déesse Hathor, à sa droite et d'une autre déesse, à sa gauche. Il s'agit de la déesse tutélaire du nome cynopolite d'Egypte. Ces oeuvres comptent parmi les pièces maîtresses de la sculpture de l'Ancien Empire.

V Chepseskaf termine la construction
Chepseskaf termina le reste de la pyramide de son père. La chaussée, d'environ 608 mètres de long, mène au temple de la vallée où ont été découverts plusieurs groupes de triades, figurant le roi aux côtés d'Hathor et de déesses de nomes. Au sud de la pyramide principale, il y en a trois secondaires, chacune accompagnée d'un temple de brique sur son côté oriental. L'une de celles-ci est peut-être la sépulture de Khamérernebty II, la première épouse de Mykérinos, représentée avec lui en un beau groupe statuaire trouvé au temple de la vallée.


Aujourd'hui


Visites :

- Pyramide de Khéops :
Tarif : 40 livres (environ 5 €)
- Musée au pied de la pyramide de Khéops
Ouvert de 9h à 17h (16h en été)
Tarif : 20 livres - étudiant 10 livres
- Pyramide de Khéphren
Accès interdit

Peut-on monter sur les pyramides ?

Physiquement, il est possible d'y monter... et plus difficile d'en redescendre. Comme les visiteurs, Egyptiens ou étrangers, sont assez peu disciplinés et n'en font souvent qu'à leur tête, vous verrez souvent des gens partir à l'assaut des monuments millénaires. Sachez simplement que cela est strictement interdit depuis un accident mortel, en 1977, et que des accidents surviennnent chaque année. Sans parler de l'amende que la police ne manquera pas de vous faire payer.
Article réalisé par moi-même à partir de différentes sources.

10 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site